Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Antioxydant : le thé vert conseillé aux diabétiques

Très riche en épigallocatéchine-3-gallate, un antioxydant capable de baisser les pics de glycémie, le thé vert peut être introduit dans l’habitude alimentaire des diabétiques. C’est la conclusion d’une recherche menée par des scientifiques de Penn State qui vient de paraître dans la revue Molecular Nutrition and Food Research. Jusqu’ici réalisés sur des souris, les essais sont très prometteurs dans la recherche de nouveau régime alimentaire pour les patients victimes de syndromes métaboliques ou de maladie chronique comme le diabète.

Les déroulements de l’étude

Durant la durée de l’expérience, les souris ont été soumises à un régime riche en épigallocatéchine-3-gallate (EGCG) et en amidon de maïs. Joshua Lambert, professeur de sciences de l'alimentation à la Penn et son équipe ont observé une diminution de la hausse de leur taux de sucre sanguin, ce, en comparaison à ceux des autres souris qui n’ont pas suivi le même mode d’alimentation. Une baisse de 50% des pics de glycémie a été constatée. Chez l’homme, une tasse et demi de thé vert produirait le même effet.

Un meilleur résultat avec l’amidon

Toujours d’après la recherche, la combinaison de l’EGCG avec de l’amidon de maïs est plus intéressante. Chez l’homme, un régime riche en amidon est donc conseillé : du pain avec du thé vert au petit-déjeuner par exemple. Selon les scientifiques, cela pourrait s’expliquer par le processus de transformation de l’amidon en sucre dans notre organisme, d’autant plus que le résultat était négatif pour les souris soumises au glucose ou au maltose. A noter que c’est l’enzyme alpha-amylase produite dans la bouche et par le pancréas qui entre en jeu dans la décomposition de l’amidon en maltose et glucose. Dans ce cas, l’EGCG limite de 34% l'activité de l'alpha-amylase du pancréas et ce processus permet d’arrêter la capacité des enzymes à décomposer l'amidon.